Mon nouveau cache-coeur Alma

La semaine dernière j’ai cousu un nouveau cache-coeur Alma et, comme ma première version cousue en novembre dernier, je l’aime tellement que j’ai eu envie de m’étendre un peu dessus dans un article. Ce patron de Cozy Little world est un très joli modèle que j’aime beaucoup : facile à réaliser, ses finitions sont simples et soignées, et grâce à ses nombreuses options de manches, il permet vraiment de faire varier les styles. Il me fallait donc une nouvelle version d’Alma pour le printemps !

Joli tissu

Comme pour ma précédente version, j’ai opté pour un tissu Atelier Brunette sorti cet hiver : un kelsey de viscose coloris chestnut, avec de petits motifs de graines éparpillés sur le tissu. J’enchaîne en ce moment les projets avec les tissus de la marque en continuant d’apporter ces teintes chaudes dans ma garde-robe. C’était la première fois que je cousais du kelsey de viscose, c’est une matière légèrement gaufrée qui m’évoquerait presque un crépon de viscose.

Particulièrement léger et fin, ce tissu est très agréable à porter et sera vraiment idéal quand les températures auront remonté. Du fait de sa finesse, il est assez délicat à travailler mais en épinglant bien son tissu et en prenant son temps, on y arrive très bien et le résultat vaut le coup.

L’adaptation de la taille

Pour le montage de la blouse, je vous laisse vous reporter à mon précédent article mais je voulais ici m’arrêter sur mon choix de taille que j’ai fait évoluer par rapport à ma première version. J’avais cousu mon premier cache-coeur entièrement en taille 38, en me fiant uniquement à mon tour de poitrine, comme c’était indiqué dans le patron. Il me va très bien ainsi, je le trouve confortable à porter et il se place bien sur le corps. Mais, pour cette seconde version de printemps et en écho à mes réflexions récentes sur le choix des tailles, j’ai voulu essayer de grader ma blouse car mon tour de taille et mon tour de hanches correspondent plutôt à une taille 42.

J’ai donc gradé de la taille 38 à la poitrine au 42 à la taille et aux hanches. Le résultat est un peu différent ainsi : le volume est plus flou sur les hanches et l’effet blousant au niveau de la taille est également un peu plus important que sur ma première version, qui semble plus droite sur la taille et les hanches. Je suis contente d’avoir gradé le patron car le résultat me plaît énormément ainsi. J’aime le rendu flou du bas de la blouse qui se marie parfaitement avec la légèreté du tissu.

Les petites manches à volants

Enfin, pour cette nouvelle version, j’avais choisi les petites manches froncées à volants. Pour créer l’effet de volant, il fallait coudre avec un fil élastique placé dans la canette qui viendrait froncer naturellement le bas de la manche. Ce qui ne devait prendre qu’à peine cinq minutes de couture en suivant le tuto de Fanny, la créatrice, sur sa chaîne YouTube s’est transformé en deux soirées de nombreux essais ratés. Je crois avoir essayé tous les réglages possibles, variations de longueur de points, de tension, de pression du pied de biche, tendre plus ou moins l’élastique sur ma canette…

Jusqu’à ce que la solution me soit donnée par Pauline (du compte Instagram @paul_et_paulette, mille mercis !) : ré-enfiler simplement et correctement sa canette en faisant bien suivre tout le chemin à son fil. L’erreur toute bête, la bourde de la débutante qui enfilait son fil trop vite et qui, en le faisant ressortir sous le pied de biche, le désengageait du chemin qui met normalement le fil de canette en tension. La solution était toute simple et, cinq minutes plus tard, j’avais deux jolies manches froncées à l’élastique !

Ce détail me plaît beaucoup et donne un côté très printanier à mon nouveau cache-coeur. Pour la seconde fois, je suis conquise par ce patron et je rêve déjà d’une troisième version !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut