Ségur et Gaston pour l’entre-saison

Dans l’été, j’ai cousu le top Ségur et le pantalon Gaston, comme une tenue d’entre-saison, pour les journées plus fraîches d’été mais aussi pour glisser doucement vers la rentrée…

Le top Ségur

Ce petit top, on ne le présente plus : patron incontournable de Cozy little world patterns aux dizaines de déclinaisons, Ségur mériterait un article à lui tout seul afin de vous présenter les cinq versions que j’ai déjà cousues. Et pourtant, à chaque fois, je réalise une nouvelle variation et je n’ai toujours pas fini de l’exploiter. Ici j’ai opté pour un devant classique et un dos boutonné afin d’habiller l’arrière du top d’une ligne de jolis boutons. J’ai également réalisé les bretelles nouées qui étaient une première pour moi. Même si d’apparence il n’y a rien de compliqué, je suis quand même aller voir le tuto vidéo associé proposé par Fanny, la créatrice. J’aime beaucoup ces petits plus vidéos, lorsqu’ils s’ajoutent aux explications textes – mais sans les remplacer – et grâce auxquels on apprend toujours de nouvelles techniques.

Dans la vidéo de Fanny, on apprend donc à coudre des bretelles fines sans que les bouts ne soient avalés par les griffes d’entrainement, on redécouvre qu’une couture morte sur une encolure ou une emmanchure peut soutenir le tissu et éviter de poser un droit-fil thermocollant dans certains cas et on visualise aussi tous ses gestes précis qui font le secret des belles finitions. Même lorsque l’on croit connaître un modèle sur le bout des doigts, ces vidéos sont des petits plus qui nous font progresser en couture et je ne peux que vous conseiller de les regarder toujours, en complément.

Comme à mon habitude, j’ai cousu le top Ségur une taille en dessous de la mienne (soit en taille 36) car il est taillé un peu large et j’aime porter mes caracos plus près du corps. Il me semble cependant que la créatrice a mis récemment à jour le patron en prenant en compte ces retours et en diminuant un peu l’ampleur du top, il faudrait donc que je m’essaie à cette version actualisée une prochaine fois. En attendant, il tombe très bien ainsi et, associé à cette jolie viscose fleurie Pretty Mercerie, il offre une version toute délicate que j’aime beaucoup.

Le pantalon Gaston

Gaston de République du Chiffon est un pantalon large, à la taille haute et longueur 7/8ème, qui s’arrête juste au-dessus de la cheville. L’avant est habillé par deux poches plaquées et l’arrière est marqué par quatre petites pinces qui créent un joli galbe sur les fesses. J’aime aussi la présence des passants qui permettent de le porter avec une ceinture si on le souhaite. J’ai cousu Gaston pour la première fois en septembre dernier, dans une gabardine stretch bleu marine Mondial tissus. Et si, à ce moment-là, je n’avais pas été entièrement convaincue par sa forme en l’essayant – ce type de pantalon était une première pour moi – je l’ai finalement beaucoup porté au printemps. Il m’en fallait donc une nouvelle version en jean ! J’ai profité de la sortie des nouveaux denims stretch chez Pretty Mercerie au mois de mai pour acheter deux coupons de denim : le plus épais et foncé pour mon jean Brad et celui-ci, plus clair et plus léger (environ 280 g/m2), pour Gaston. Mon tissu contenant assez d’élasthanne, j’ai cousu le pantalon une taille en dessous de la mienne par rapport au tableau des mesures, soit la taille 40.

Comme pour ma première version, j’ai adapté le montage de la braguette car cette étape comporte une petite erreur. J’avais lu cela sur le blog de Maison Elpida l’année dernière : il ne faut en fait pas réaliser la première étape qui consiste à fixer le pont gauche par une piqûre avant d’avoir cousu la fermeture éclair mais réaliser cette surpiqûre à la toute fin du montage de la braguette. J’ai également utilisé une fermeture éclair plus courte que ce qui est indiqué : 12 cm au lieu de 15. Il me semble que pour ma première version, j’avais suivi le montage d’une braguette d’un autre modèle pour être sûre des étapes et tout s’était finalement bien passé. Mis à part ces petites erreurs, Gaston se coud facilement et tout est assez bien expliqué.

Comme mes différents pantalons cousus chez République du Chiffon, il tombe bien sans avoir besoin de le reprendre et il est en plus vraiment confortable mais, au fil de la journée, le tissu se détend peut-être un peu et j’apprécie le porter avec une petite ceinture.

Cousus l’un après l’autre pour s’associer, ces deux modèles créent un ensemble qui fera la transition avec l’automne à merveille, le top doublé d’une petite veste et des baskets aux pieds.

Un commentaire pour “Ségur et Gaston pour l’entre-saison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut