Mes premiers essentiels couture pour bébé

Après quelques mois à cocooner ma petite Lise née en février, je reprends enfin le chemin du blog et j’ai tout naturellement voulu commencer par quelques articles autour de mini cousettes et notamment un dédié aux projets bébé que j’avais réalisés juste avant sa naissance et qui me sont vraiment utiles au quotidien.

Lors de ma grossesse, j’avais en effet préféré coudre des accessoires plutôt que des vêtements, ayant du mal à me projeter sur la manière dont j’aimerais habiller ma fille mais hésitant également quant à la taille qui lui conviendrait le mieux au printemps. Je m’étais donc consacrée à la réalisation de petits projets simples mais pratiques et dont j’étais sûre de me servir.

Les langes

Les langes sont clairement le projet le plus rapide et le plus utile que j’ai cousu. Une jolie double gaze à motifs, 4 ourlets sur les côtés et le tour est joué. Pour mes deux premiers langes j’ai opté pour de la double gaze bio chez Fil Etik et j’ai réalisé des maxi formats de 70 cm de côté. Ces grands langes me servent donc autant de bavoir que d’essuie-tout pour les divers renvois de lait et autre bavouille mais aussi de pare-soleil sur la poussette ou dans la voiture.

On les emporte partout avec nous et ils nous servent tout le temps, tant et si bien qu’il fallait que j’en réalise d’autres. J’ai donc pioché dans mes chutes de double gaze unie pour réaliser des mini formats de voyage (30-35 cm de côté) et je me suis amusée à les broder de motifs choisis dans le livre Broderie Zakka que j’aime beaucoup. Et après plusieurs mois d’utilisation, mes petites broderies sur lange sont toujours en très bonne état.

Les capes de bain

La cape de bain fait également partie des projets super utiles avec lesquels on peut jouer sur les tissus, en associant serviette éponge colorée et joli coton à motifs. De mon côté je suis restée assez classique sur le tissu éponge en choisissant une teinte crème et j’ai joué sur les cotons à motifs pour la capuche. J’ai habillé la capuche de la première cape d’un Liberty que j’ai associé à un biais bleu marine et, pour la seconde cape, j’ai craqué sur un coton à motifs trouvé chez Mondial tissus avec lequel j’ai même confectionné le biais pour le tour de la serviette.

Moi qui n’étais pas une grande fan de la pose de biais, j’ai enchaîné quelques mètres avec ces deux capes de bain ! J’ai d’ailleurs utilisé un biais un peu plus large que d’habitude (12 mm de largeur quand le biais est fermé) car celui-ci chevauche mieux l’épaisseur de la serviette éponge et il est ainsi plus facile à poser.

Mes deux capes de bain sont relativement grandes puisqu’elles mesurent 90 cm de côté et les petits côtés de la capuche 30 cm, un grand format qui convient toujours très bien à Lise aujourd’hui !

Table à langer et compagnie

Ayant acheté notre table à langer et son matelas d’occasion, j’avais envie d’habiller le tapis car il ne me plaisait pas forcément tel quel. J’ai donc réalisé deux draps housses en double gaze unie pour l’esthétique et des petites serviettes bordées de biais pour le confort, en recyclant mes chutes de liberty utilisées pour l’une des capes de bain.

Autre réalisation indispensable pour le change : les cotons lavables. Je n’avais pas forcément envie de carrés d’éponge doublés d’une cotonnade comme on en voit souvent mais tout simplement de carrés en 100% serviette éponge. J’ai donc découpé des carrés de 11 cm de côté dans toutes mes chutes de tissu éponge, j’ai arrondi les angles et je les ai bordés d’un surjet 3 fils un peu serré à la surjeteuse pour éviter qu’ils ne s’effilochent. J’en ai cousu quasiment une trentaine mais je tourne à flux tendu avec, il faut donc vraiment que j’en refasse une nouvelle fournée.

Tapis à langer nomade

Pour mon tapis à langer nomade, je me suis inspirée d’une jolie marque que j’avais repérée en boutique en mixant coton à motif pour l’extérieur et serviette en nid d’abeille pour l’intérieur, avec une couche de ouatine entre les deux pour ajouter une touche de confort. J’ai repris la même forme que celle de mon modèle d’inspiration et mon tapis mesure 65 x 45 cm. J’ai assemblé mes trois couches (coton à motifs + ouatine + serviette éponge) en sandwich puis j’ai bordé le tout d’un biais fabriqué avec le même tissu que l’extérieur. A force de fabriquer mes propres biais, j’ai d’ailleurs enfin investi dans un appareil à biais pour les former simplement au fer à repasser et cet outil tout simple change vraiment la vie !

Je suis ravie du résultat, il est vraiment comme je le voulais et il nous a clairement accompagnés dans chacune de nos sorties les premiers mois. Le seul reproche que je pourrais lui faire est le lien qui sert à le maintenir fermé et qui n’est pas forcément le plus pratique à nouer dans le feu de l’action – soit un bébé et un tas d’affaires dans les bras et souvent une seule main pour refermer le tapis ! J’avais aussi songé à en réaliser une version entièrement en tissu imperméable pour l’emmener en voyage et le nettoyer d’un coup d’éponge en cas de petits accidents mais j’ai manqué de temps et les accidents se sont faits de plus en plus rares…

Ces quelques projets tout simples en apparence nous accompagnent parfaitement au quotidien et moi qui ne couds d’habitude jamais d’accessoires, je suis heureuse d’avoir pris le temps de coudre ceux-là avant la naissance de Lise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut