Trois t-shirts en lin pour la rentrée

Ce mois-ci j’ai décidé de me consacrer à quelques basiques ou pièces que je prends habituellement moins le temps de coudre, et le t-shirt en fait clairement partie. Pourtant c’est la pièce satisfaisante par excellence : celle que l’on met peu de temps à coudre et que l’on porte avec tout. J’ai donc cousu une série de trois t-shirts sur ce dernier mois, entrecoupé d’autres projets.

Le jersey de lin

Pour ces trois t-shirts j’ai décidé d’utiliser du jersey de lin, commandé chez Meter meter cet été qui proposait un large choix de couleurs. J’aime particulièrement cette matière à la fois légère et respirante et vraiment agréable à porter. Son aspect est un peu texturé : la maille est apparente et il a un côté légèrement irrégulier qui lui donne tout son charme. Je le trouve aussi plus travaillé et habillé qu’un traditionnel jersey de coton.

Composé à 100% de lin, il comporte cependant assez peu d’élasticité – uniquement l’élasticité naturelle de la maille jersey – et conviendra donc plutôt aux coupes non moulantes. Il faut d’ailleurs parfois allonger un peu la longueur des bandes d’encolure quand celles-ci ont une trop grande différence de taille avec l’encolure. Mis à part cela, c’est une matière très agréable à coudre car elle est assez stable pour un jersey et elle passe aussi facilement sous la surjeteuse que sous la machine à coudre.

Voulant coudre des basiques qui s’accordent facilement avec ma garde-robe en cette fin d’été, j’ai opté pour un grand coupon en blanc cassé très lumineux et un plus petit coupon de vert grisé. Puis j’ai choisi trois modèles de t-shirts différents, histoire de varier les coupes et de m’amuser un peu dans la couture de ces basiques.

Le t-shirt Jeanne de Ready to sew

J’avais cousu un t-shirt Jeanne il y a plus d’un an en jersey de bambou et je n’étais pas entièrement convaincue du résultat : je crois que la matière, un peu lourde, avait tendance à « tirer » sur le t-shirt et à accentuer sa coupe loose. Cependant, les nombreuses versions qui fleurissent régulièrement sur Instagram me donnaient vraiment envie de retenter l’expérience de ce t-shirt dans une autre matière. Et je dois dire que le jersey de lin lui va à merveille. La matière est pour le coup suffisamment légère pour mettre en valeur sa coupe et sa jolie texture lui apporte un côté plus travaillé que j’aime beaucoup.

La couture s’est déroulée parfaitement, les explications du patron sont tout à fait claires et limpides. Je n’ai rien modifié si ce n’est de choisir une taille en dessous de la mienne afin de diminuer un peu l’ampleur du t-shirt. Je l’ai donc cousu en taille 36 (je fais habituellement un 38 en suivant le tableau des mesures) et il me va très bien ainsi. Le détail de ses manches retournées, que l’on voit beaucoup dans les collections de prêt-à-porter en ce moment, est le petit plus du patron vraiment sympa. Je suis donc ravie de ce t-shirt et je me dis que cet hiver une version manches longues en jersey de lin serait tout aussi jolie.

Le t-shirt du livre Dressed de Deer and Doe

Je n’avais encore pas eu l’occasion de m’essayer à l’un des patrons du livre Dressed de Deer and Doe acheté l’hiver dernier. Pourtant ce modèle de t-shirt ultra-simple avec ses manches à même le corps et son option de col rond ou V avait tout pour me plaire. C’est donc ce mois-ci que j’ai décidé de me lancer dans ce t-shirt : trois pièces à découper et quelques coutures d’assemblage plus tard, j’avais un nouveau t-shirt. C’était la première fois que je réalisais un col V, j’ai donc pris mon temps pour cette étape mais le reste s’enchaîne facilement et ce modèle tient toutes ses promesses de simplicité et de joli tombé.

Encore une fois j’aime beaucoup l’association du lin avec ce modèle qui lui donne de la fluidité et qui crée un beau tombé au niveau de ses petites manches. Un nouveau basique que j’ai déjà très envie de coudre à nouveau.

Le t-shirt Plantain de Deer and Doe

Mon troisième t-shirt est un modèle augmenté d’une jolie fantaisie dans le dos, un empiècement en dentelle. Cela faisait longtemps que j’avais envie de coudre un t-shirt avec une inclusion de dentelle toute simple et, quand je suis tombée sur cette guipure en 100% coton chez Pretty Mercerie au printemps dernier, je l’ai de suite imaginée sur un t-shirt. En recevant mon jersey de lin blanc Meter meter cet été, les deux tissus se sont parfaitement associés et j’ai décidé de me lancer, avec un patron de t-shirt maintes fois éprouvé, le t-shirt Plantain de Deer and Doe.

Pour le réaliser, j’ai coupé le haut de la pièce dos, perpendiculaire au droit-fil, à la manière d’un empiècement d’une hauteur de 17 cm environ depuis la base du cou. J’ai ajouté 1 cm de marges de coutures sur le bas de l’empiècement et 1 cm sur le haut de ma pièce bas dos afin de pouvoir les raccorder l’une à l’autre par une couture. J’ai coupé l’empiècement dans la guipure et le bas du dos dans le jersey de lin. Plutôt que de les assembler par une couture classique endroit contre endroit, j’ai décidé d’utiliser la forme de ma dentelle et de la coudre par dessus le bas du dos. J’ai donc surfilé la bordure haut du bas du dos et j’ai superposé la dentelle par dessus que j’ai piquée avec un petit point zigzag en suivant les motifs de la dentelle, soit des demi-cercles dans mon cas.

J’ai ensuite poursuivi les étapes classiques de montage jusqu’à la bande d’encolure que j’ai également dû modifiée. Pour de plus jolies finitions au niveau de l’encolure dos en dentelle, j’ai décidé de poser une bande d’encolure invisible, retournée sur l’intérieur. Pour cela, j’avais préalablement ajouté 1 cm de marges de couture à mes encolures dos et devant, pour que le décolleté ne soit pas trop profond, puis j’ai utilisé le tuto du biais (ou bande de finition) expliqué par Anna Rose patterns sur son blog pour l’encolure de son top Tibbo. Il s’agit, comme pour la bande d’encolure classique, de couper une bande de 4 cm de large et d’une longueur un peu plus courte que la longueur d’encolure (environ 90 % de sa longueur). On plie en deux cette bande dans la largeur puis on l’assemble sur l’endroit du t-shirt, bords bruts de la bande contre le bord de l’encolure. On pique tout le long de l’encolure à 1 cm, on recoupe les surplus de couture à 2 mm, avant de replier la bande vers l’intérieur et de la piquer en place avec une double aiguille ou, dans mon cas, avec une simple aiguille en point stretch allongé. Le tuto d’Anna Rose patterns est très complet avec de belles photos à l’appui, je vous le conseille vraiment.

Pour tout le reste de la construction du t-shirt j’ai suivi les étapes classiques de montage. Je suis vraiment contente de cette version personnalisée, où la dentelle apporte cette petite touche féminine au t-shirt que j’aime tant. Si vous avez des questions ou besoin de plus de détails à propos de ce montage, n’hésitez pas à me l’écrire en commentaire, je serais ravie d’y répondre.

Ces trois t-shirts viennent en tout cas compléter parfaitement ma garde-robe de jolis basiques et la qualité du jersey de lin en fait des pièces plus travaillées, à mi-chemin entre le t-shirt et la petite blouse…

2 commentaires pour “Trois t-shirts en lin pour la rentrée

  1. Ca fait un moment que le jersey de lin me tente, je crois que je vais essayer avec le tee-shirt du livre dressed.
    Merci beaucoup pour cet article très inspirant !

    1. Je suis contente que cela t’ait donné envie de coudre du jersey de lin, c’est une matière que j’aime beaucoup et qui apporte un vrai plus au t-shirt. Pour le t-shirt du livre Dressed, la bande d’encolure est un peu juste pour le jersey de lin qui est moins extensible qu’un jersey coton, je te conseille de lui ajouter 1 ou 2 cm en longueur et de faire un essai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut